MENU FERMER

Paris (75)
Jardin suspendu
Réalisés
Santé




Maitre d’ouvrage
Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris
Programme
110 lits de gériatrie
Surface
8 600 m² shon
Coût
16 000 000 € HT
Chef de projet
Magali Bombrun
Partenaires
Igrec Ingénierie, économie et HQE Florence Mercier Paysage AVLS Acoustique Àkiko Colorimétrie Signalétique
PROJET LIVRÉ EN OCTOBRE 2012

L’EHPAD Annie Girardot s’inscrit dans le cadre de l’aménagement du quartier de l’ancienne gare de Rungis dans le sud de Paris. Premier écoquartier parisien. Les enjeux de l’opération sont à la fois environnementaux (notamment la certification Habitat & Environnement EHPA(D) et à la fois urbains. Le site, très contraint par sa forme trapézoïdale et sa déclivité, constitue un lieu enclavé, dominé par la grande hauteur d’un immeuble de logements et délimité aussi par le volume ferroviaire de la petite ceinture.

Tirant parti de ce milieu, les espaces de vie s’organisent et s’articulent dans une grande fluidité sur deux niveaux : un rez-de-jardin disposant boutiques et restaurant ouvert sur un jardin et un rez-de-chaussée regroupant hall, accueil de jour et administration largement vitrés sur le parc de la ZAC, favorisant le lien entre l’établissement et la ville.

En partie supérieure, 4 niveaux accueillent les unités d’hébergement. Elles s’organisent de part et d’autre d’un palier de distribution qui met en scène une terrasse plantée.

Les circulations favorisent la déambulation et le niveau 3 offre aux résidents un espace extérieur en balcon avec vue sur la ville et le skyline parisien. Béton architectonique, zinc et vitrages colorés composent ici la volumétrie du bâtiment.





Publication


Résidence Annie Girardot Paris13, Résidence François 1er Villers-Cotterêts, CH de Loos, CHU de Poitiers
"Concevoir et construire un EHPAD", sous la direction de Michel Platzer et Béatrice Monnier, p.194,347, p.292-298, p.333, p.314-316, 364, 357-362, Ed. Le moniteur, juin 2017




Découvrez

D'autres projets Santé